La communauté des enseignants-bricoleurs, de quoi parle-t-on ?

Ouverte à tous les enseignant.e.s, cette communauté permet à celles et ceux qui le souhaitent de trouver ou de fabriquer du matériel pédagogique libre dans un FabLab ou un tiers-lieux.

Pour rejoindre la communauté
Citoyen.ne fabricant.e (maker) : https://frama.link/citoyens-fabricants
Enseignant.e : https://frama.link/enseignants-bricoleurs
Visioconférence de présentation le mercredi 27 janvier 2021 à 16h.

L’intention de cette communauté est de permettre à des enseignant·e·s  de comprendre ce que sont les licences ouvertes et les communs, d’identifier du matériel, de participer à la création de tutoriels et de se rendre dans un tiers-lieux ou un fablab proche de chez eux pour le fabriquer eux-mêmes ou à plusieurs lors de la semaine je fabrique mon matériel pédagogique à la fin du printemps 2021. Par cela nous participons à l’émergence et à l’amélioration de communs numériques dans l’éducation. En l’occurrence : des plans et des tutoriels pour fabriquer du matériel pédagogique accessible à tous, partout dans le monde.

La semaine je fabrique mon matériel pédagogique

La semaine « je fabrique mon matériel pédagogique »est initiée par l’association tiers-lieux edu avec le soutien de l’atelier des chercheurs, du Réseaux Français des FabLabs, de France Tiers Lieux, du Réseau Francophone des FabLabs d’Afrique de l’Ouest, de Faire Ecole Ensemble et de tous ceux et toutes celles qui nous rejoindront dans cette belle aventure.

Image

Dans le tiers-lieux ou le FabLab de leur choix, les enseignant·e·s bricoleurs et bricoleuses  pourront s’engager dans la fabrication d’un matériel pour leur classe avec le soutien de citoyens-fabricants (les Makers) et créer facilement un tutoriel décrivant le processus de fabrication afin de pouvoir le reproduire avec des collègues ou des élèves. Deux tiers-lieux ont accueilli un premier essai en novembre 2020, une vingtaine sont prévus en février 2021 avant une événement plus large à la fin du printemps 2021.

Faire Ecole Ensemble (Fée)

L’association Faire Ecole Ensemble (Fée) facilite la réunion de la communauté des enseignant·e·s bricoleurs et bricoleuses dans la continuité des Etats Généraux du Numérique libre et des communs pédagogiques qui se sont déroulés les 3 et 18 novembre 2020. Ces derniers réunissaient une trentaine de collectifs et d’organisations issus de l’éducation nationale, de l’éducation populaire et de la médiation numérique pour veiller à ne pas « gafam-iser » l’éducation et mettre en valeur les pratiques de partage, de collaboration et de mutualisation observées tout au long du premier confinement et des semaines qui l’ont suivi.

Fée est une association collégiale née en mars 2020 pour faciliter le soutien citoyen de la communauté éducative tout au long de la crise de covid-19.  Fée impulse des projets collaboratifs qui réunissent des communautés de personnes diverses (parents, enseinant.e.s, designers, chercheur.e.s, élèves, architectes, juristes, militant.e.s associatifs, étudiant.e.s, développeurs, médiateurs numériques. artistes, ingénieurs, makers…) autour d’une intention commune (réaménager sa classe, organiser une nuit à l’école, penser la pédagogie en période de crise, fabriquer du matériel pédagogique…). Ces projets collectifs s’appuient sur trois constantes :
– la convivialité et le soin accordé aux relations humaines;
– la documentation pour favoriser l’émergence de connaissances communes; 
– le recours aux licences ouvertes par défaut pour faciliter la libre circulation et la ré-appropriation de ces connaissances.

Inspirations
La réunion d’une communauté d’enseignants-bricoleurs s’inscrit aussi bien dans le prolongement de pratiques liées à l’art de la débrouille, l’esprit du faire et la culture du libre et des communs dans l’éducation que dans la continuité d’initiatives d’éducation populaire, de pratiques de tiers-lieux et de nouvelles solidarités observées pendant le premier confinement avec par exemple la fabrication de milliers de visières par des citoyens-fabricants.

Les premiers retours
Lancé le 21 décembre, le 20 décembre 2020, vous êtes 170 enseignant.e.s de la maternelle au BTS, issus de 29 académies, à nous avoir partagé votre envie de faire ensemble. Parmi vos premières idées, il est question de fabriquer : « des instruments de mesure pour la physique-chimie, des gabarits d’angle, des fractions et des formes géométriques, un scanner 3D, un jeu de langue FLE, des modèles de sculptures de musées, des outils graphiques, des cartes à jouer personnalisées, des protège-cahiers, un glisse-nombres, des articles pour une classe flexible, du matériel d’apprentissage de la lecture et de l’écriture, des maquettes d’histoire, un banc d’animation, du matériel de différenciation pédagogique, une station hydrolique, du matériel de manipulation, un support de vidéoprojecteur, du matériel de rangement pour l’EPS, un microscope, une cuve à ondes, archilab, un coffre pour Escape Game,un bras articulé pour un élève en situation de handicap, un système de chrnométrage et de gestion de course d’orientation, une maquette de transmission accoustique, une table luineuse,… »Pour chaque besoin, nous chercherons ensemble s’il existe déjà un objet et si les plans sont accessibles, sinon nous pourrons travailler avec des citoyens-fabricants à les concevoir.

Ce que l’on va faire ensemble 

1/ Participer à un projet contributif

Le mode de fonctionnement de la communauté est un dispositif de recherche-action qui pourra permettre à chacune et chacun de témoigner de son expérience et de participer à la co-production de connaissances. Le choix des ressources conçues est fixé collectivement selon les intérêts des participants.

2/ Comprendre ce que sont les licences ouvertes et les communs

Qu’est ce qu’une licence ? Pourquoi les licences ouvertes permettent de diffuser des savoirs ? Quelle licence choisir pour un document, un logiciel, un plan, un objet, une vidéo ou du code ? Qu’est ce qu’un commun ? Pourquoi documenter ? Ce sont quelques unes des questions sur lesquelles nous échangerons.

3/ Faire émerger des communs numériques

En partageant vos idées, en participant à créer des plans et des tutoriels, en fabriquant du matériel pédagogique libre vous participez à l’émergence de communs numériques (un wikipedia des plans de fabrication de matériels pédagogiques) qui pourront être réutilisés, améliorés et repartagés.

Comment la communauté fonctionne-t-elle ?

Pour répondre à toutes vos questions et apprendre ensemble :
Des permanences en ligne 1-2 fois par mois
– Un webinaire par mois (le 1er est prévu le 27/01 à 16h)
– Un espace ouvert de partage de ressources
– Une Foire Aux Questions (FAQ) collaborative

Pour aller vers l’auto-organisation de la communauté, chaque membre est invité à contribuer (jamais seul) à l’une de ces activités (1h/mois) :
– Animer la communauté
– Documenter les temps collectifs
– Identifier du matériel
– Réaliser des tutoriels
– Entrer en relations avec des FabLabs et des tiers-lieux de son territoire
– Fabriquer des prototypes de matériel

Avec quels outils va-t-on collaborer ?

Dans la mesure du possible l’ensemble du processus s’appuiera sur des outils libres :
-Forum.faire-ecole.org (discourse): pour se présenter, partager des besoins et poser ses questions (ouverture le 01/01/2021)
-https://wiki.faire-ecole.org/wiki/Accueil  (Mediawiki) : espace de mutualisation de connaissances
https://fabriqueedu.tierslieuxedu.org/  (Do.doc) : pour publier de jolis tutoriels
– Visioconférence et prise de notes collaborative  (Jitsi et Codimd) : pour les temps collectifs et leur documentation.

Quelles règles pour la communauté ?

Afin de bien fonctionner une communauté s’appuie sur des valeurs partagées et des règles qui seront collectivement établies. Certaines règles sont néanmoins un préalable :

L’accueil : prenons gage que les personnes – de tous horizons et identités confondues – soient les bienvenues, qu’elles se sentent accueillies dans un espace ouvert et hospitalier. 

La bienséance et la bientraitance : rencontrons-nous avec excellence, c’est-à-dire la volonté et le soin apporté sur le bien être et le bonheur d’autrui, et assurons-nous d’être bien-traitant en s’attachant à ce que notre manière d’agir concrètement  soit bien un terrain de bienséance.

L’autonomie : chacun est libre d’entrer et de sortir de la communauté et de participer ou non aux activités.

Pas de démarche commerciale : les participants s’engagent à ne pas démarcher les autres parties prenantes.

Le cadre de contribution en cours d’élaboration s’appuiera largement sur ces
Conditions générales de contribution.

Les prochaines étapes 
– Dès aujourd’hui : proposer à un collègue de mon école ou de mon établissement de participer avec moi.
– 01/01/2021 : Ouverture du forum en ligne
– 27/01/2021, 16h : premier webinaire pour lancer la communauté, présenter la démarche et se rencontrer

Vous êtes un fablab ou un tiers-lieux ? Vous souhaitez accueillir des enseignant.e.s bricoleurs et bricoleuses ? Un formulaire vous sera de nouveau mis à disposition très prochainement.